Aller au contenu principal

BOURDEAU ARTISTE PEINTRE

 

 

DÉMARCHE ARTISTIQUE DE BOURDEAU ARTISTE PEINTRE

 

Raynald Bourdeau allias Bourdeau artiste peintre se veut un artiste engagé dans deux démarches distinctes.  Bourdeau est un être intéressé par son milieu, généreux et constamment en réflexion. Son besoin à vouloir mettre son milieu en valeur le fait voyager entre son extérieur et son intérieur.  Ce flow de vie le transporte vers une démarche des complémentaires.  Le figuratif et l’abstrait.   ‘’ Je crois profondément en ces deux énergies qui animent la vie et c’est pour  me respecter qu’après plusieurs réflexions et expériences picturales j’ai décidé que  cette approche me permet d’explorer ces deux pôles qui sont partie intrinsèques de la vie ‘’

Bourdeau a besoin de se retrouver en nature afin de peindre ce qu’il voit.  L’interprétation du paysage ne se veut pas caricaturale mais le plus près possible de la réalité perçue par l’artiste.  La nature est la meilleure enseignante  par ses couleurs changeantes, ses atmosphères et ses lumières. Bourdeau a besoin de garder contact avec cette réalité. ‘’Cette figuration fait partie de  l’une de mes principale préoccupations plastiques  et me  permet de garder mon équilibre,  de communiquer mon amour de la nature  et de partager ma gratitude envers celle-ci’’.

Bourdeau a également besoin d’explorer la matière en ce qu’elle a de brut, de mystique, de caché, par sa physique, son comportement dans l’espace proposé. Les plans, les couleurs et les lignes, tantôt précises, tantôt fluides, sont le résultat d’une approche spontanée, ou dans un premier temps, les éléments (eau, pigments et toiles) prennent place et s’expriment. Ce premier geste, très mécanique, permet à l’artiste d’accéder à son inconscient.

Le second geste de l’artiste peintre est de rapprocher l’inconscient du conscient, en route vers un espace métaphysique. Sans rechercher les éléments figuratifs qui pourraient se proposer dans ces formes, c’est plutôt l’équilibre des éléments (couleurs, plan, lignes et direction) qui animeront l’artiste.

 

Une fois terminé le tableau propose un sens plus philosophique. Le but de cette démarche est en fait, d’inviter le spectateur dans l’univers de l’artiste, dans sa perception de l’équilibre et de l’espace. Naturellement, le spectateur se servira de ses propres références pour recréer et devenir lui-même l’interprète du tableau proposé. Une fois le dialogue établi, tout est possible ! La proposition de Bourdeau prend alors vie, car le spectateur recréant l’œuvre fait l’inversion des polarités. Il aborde le tableau, l’explore en commençant par des références à son environnement et par la suite, il créé sa propre interprétation de l’œuvre proposée.

L’univers géométrique et lyrique des tableaux de Bourdeau est appuyé par des couleurs et des matières soutenues. Les rythmes proposés, les fragments de certains tableaux, ou la triangulation de certains autres, sont tous des facteurs dynamiques qui s’imposent dans le développement de l’émotion.

En conclusion Bourdeau est en perpétuel recherche d’équilibre entre le monde réel et le monde imaginaire.  Cette  ouverture à accueillir tous ces possibles l’amène à respecter la matière et l’esprit,  en tant que  génératrices de vie.